TRAVAIL DE MEMOIRE 24 Avril 1915





Ils sont tombés sans trop savoir pourquoi
Hommes, femmes et enfants qui ne voulaient que vivre
Avec des gestes lourds comme des hommes ivres
Mutilés, massacrés les yeux ouverts d’effroi
Ils sont tombés en invoquant leur Dieu
Au seuil de leur église ou le pas de leur porte
En troupeaux de désert titubant en cohorte
Terrassés par la soif, la faim, le fer, le feu
                                                                  




















 







J'aimerais bien voir qu'une quelconque puissance au monde
Parvienne à détruire cette race,
Cette petite tribu de gens sans importance
Dont toutes les guerres menées ont été perdues,
Dont les structures se sont effondrées,
La littérature cessée d'être lue,
La musique d'être entendue,
Et dont les prières ne reçoivent plus de réponse.
Allez-y, détruisez l'Arménie.
Voyons si vous y arrivez.
Envoyez-les dans le désert sans pain ni eau.
Brûlez leurs maisons et leurs églises.
Et vous verrez s'ils ne rient,
Ne chantent et ne prient à nouveau.
Car quand deux d'entre eux se rencontrent quelque part dans le monde,
Voyez s'ils ne créent pas une nouvelle Arménie
                                                                                                 William Saroyan


Photos B RAMMAERT septembre 2011

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

VISAGES DE CUBA